Attention

 

 

 

 

On nous signale des appels téléphoniques pour le recensement. Vous ne devez pas répondre à ce genre de sollicitations et ne répondre en aucun cas à la moindre question.

Le recensement 2021 a été reporté en 2022 en raison de la crise sanitaire, il s’effectue systématiquement en porte en porte avec une carte accréditive d’agent recenseur.

 

Reprise des essais sirène

La municipalité vous informe de la reprise des essais de la sirène en mairie :

tous les premiers mercredis du mois à 11h45 pendant 30 secondes.

Merci de votre compréhension.

TRAVAUX CHÂTEAU D’EAU

Sensible à l’état des ouvrages de distribution d’eau potable, la Communauté d’Agglomération du Pays de Fontainebleau entreprend la réhabilitation du château d’eau de Perthes : les travaux consistent en la réfection de l’étanchéité et  le ravalement extérieur.

Ce réservoir, de 1000 m3, va donc être mis en chômage pour permettre sa remise en état. Le début de travaux est prévu pour avril, pour une durée estimée de 6 mois.

Auparavant un certain nombre d’interventions sont nécessaires à la préparation de ce chantier.  

Ainsi, afin d’assurer la continuité de service, l’exploitant Veolia met en place une bâche souple au sol permettant le stockage de l’eau, ainsi qu’un matériel de surpression pour conserver un niveau de pression équivalente à celle d’aujourd’hui. Les abonnés ne percevront aucune différence.

 Les travaux d’installation de cet équipement auront lieu le 15 février- c’est pourquoi, une coupure d’eau est prévue sur la journée.

Une réunion publique sera organisée en visio le vendredi 12 fev à 18h00. Le lien Google Meet :  https://meet.google.com/hct-zvyp-eif

 

Coût de travaux estimés à 800 000 €TTC

Fin des travaux prévus octobre 2021

 

 

La pompe à bras part au musée des pompiers de Fontainebleau

La municipalité de Perthes en gâtinais a signé une convention avec le musée des pompiers de Fontainebleau en offrant une pompe à bras datant de 1847, devenant la plus ancienne de leur collection. Cette convention nous permet de rester propriétaire, le musée n’a pas le droit de la vendre sans notre autorisation, de plus, nous pourrons l’utiliser en cas de manifestation.

Elle va pouvoir reprendre une nouvelle vie et se faire bichonner.